Accueil
Laboratoire d'Astrophysique de Grenoble
Accueil
 
 
 
 
Laboratoire d'Astrophysique de l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble
Unité Mixte de Recherche (UMR 5571) de l'Université Joseph Fourier
et du Centre National de la Recherche Scientifique
Directeur : Jean-Louis Monin

En septembre 2009, Le LAOG a rédigé son rapport d'activité et de prospective.

 
Objectifs
Les recherches menées au LAOG sont dédiées à la compréhension de notre univers allant des étoiles proches aux galaxies lointaines. Elles contribuent aux réflexions sur la place de l'homme dans son environnement. Ces recherches allient plusieurs compétences : théorie, observation et modélisation. Nous réalisons également des instruments destinés à équiper les plus grands télescopes de la planète.   En étudiant les astres, dont les caractéristiques sont souvent non reproductibles en laboratoire, nos recherches permettent de tester les théories de la physique. Le LAOG a également une mission de formation et de diffusion des connaissances, et développe de nombreuses activités destinées au public. Nos activités ont un retour économique vers la société avec le développement de technologies de pointe pour l'acquisition et le traitement des données.
     
 
Objets
Nos recherches portent sur les nuages de gaz froid, dans le milieu interstellaire et les molécules de plus en plus complexes qui s'y développe lors du processus de formation stellaire. Nous étudions les condensations qui s'y produisent et qui conduisent à la formation des étoiles, des naines brunes et des planètes. Les étoiles jeunes sont accompagnées de disques de matière au sein desquels les planètes naissent, ces astres évolueront ensuite en systèmes planétaires extra-solaires que nous nous attachons à détecter.   Nos recherches portent également sur les phénomènes violents qui prennent place dans les disques entourant les étoiles jeunes, ils sont liés à l'interaction entre la matière et le champ magnétique. Des évènements de même type se produisent dans les galaxies actives où de la matière tourne autour d'un trou noir central. Ces objets produisent des particules et des rayonnements de haute énergie. Enfin, nous menons des études en cosmologie observationnelle et en Histoire de l'Astronomie.
     
 
Méthodes
Les observations fournissent l'essentiel de nos données expérimentales, elles sont acquises grâce à des télescopes, au sol ou dans l'espace, dans laquelle la France et l'Europe sont partie prenante. La théorie et la simulation numérique sont indispensables pour interpréter les données que nous obtenons en termes de mécanismes physiques. Ces simulations peuvent être de grande ampleur et nécessiter l'utilisation d'ordinateurs extrêmement puissants.   Le LAOG est très impliqué dans le développement et la construction d'instruments d'observation de pointe pour les très grands télescopes mondiaux, notamment dans les domaines de la haute résolution angulaire (optique adaptative et interférométrie) et de l'imagerie grand champ. En amont de ces grands instruments aboutis, le LAOG a une très forte activité en Recherche et Développement technologique. Pour traiter les données complexes que nous recueillons, nous développons également des méthodes de traitement et logiciels spécifiques.